Beastie. (Maléfique)

Maléfique, c’est une déception légendaire et la fabuleuse illustration de la manipulation par l’image.

Maleficent, de Robert Stromberg, avec Angelina Jolie, Elle Fanning, Sam Riley, Juno Temple, Imelda Staunton, ...

Maleficent, de Robert Stromberg, avec Angelina Jolie, Elle Fanning, Sam Riley, Juno Temple, Imelda Staunton, …

Robert Stromberg a été en charge des effets visuels et des décors sur des films aux esthétiques sublimes tels que Alice au Pays des Merveilles, Shutter Island, Avatar, Le Labyrinthe de Pan, et tant d’autres. Aujourd’hui, il signe son premier film, et nous sommes navrés de le déclarer ainsi, mais c’est un fiasco.
Maléfique se révèle être un nid de faiblesses et d’erreurs d’exploitation brutales. Et malgré un univers visuel et un stylisme réussis, le film n’arrive à se lever sous tant de lacunes.

La première des-dites lacunes provient  du scénario et de son écriture. Car non seulement le film est mielleux et sentimental à souhait, mais en plus il ne nous donne à rencontrer que des personnages extrêmement clichés et totalement unidimensionnels. En effet chaque personnage n’est qu’une chose, un type de personne, et aucun n’évolue jamais, malgré ce que l’on essaye de nous faire croire.
Prenons Aurore, elle est la bonté, la beauté et rien d’autre. Le trio de fées n’est bon qu’à être stupide. Stephan, n’est qu’un homme carriériste enfermé dans un délire paranoïaque. Et Maléfique n’est qu’une femme amoureuse, certes légèrement énervée après avoir été bafouée, mais cela passe très vite quand prend, sous les ailes qu’elle n’a plus, la petite Aurore en projetant sur l’enfant l’amour qu’elle a pour Stephan. Ici au diable donc une psychologie intéressante des personnages, ils ne sont que clichés et n’arrivent pas à sortir de cette mélasse de stéréotypes.
En soulignant au passage que personne n’est dérangé par le fait qu’une gentille fée soit appelée Maléfique, et que le fort accent anglais qu’elle avait petite ait complètement disparu en grandissant au simple contact de fées et trolls muets. Soit.

Deuxième lacune importante du film : son casting. Anti-charismatiques au possible il plombe à lui seul le film en beauté. Angelina Jolie s’en sort tout de même avec grâce et dignité en offrant une performance respectable souvent même agréable.
Le roi semble vide d’émotion, la reine est tout à fait dispensable, même Juno Temple et Imelda Stauton sont ici insupportables.
Mais tout ça n’est rien à côté du choix d’Elle Fanning dans le rôle d’Aurore ! Elle joue l’adolescente niaise à merveille, si bien que l’on a envie de lui mettre des claques à chaque fois qu’elle apparaît à l’écran.
Mais elle est avant tout la première princesse Disney laide. (L’actrice ne l’est pas, le personnage l’est ! La nuance est importante) En effet elle est toujours luisante, sa perruque est tout bonnement une atrocité et la couleur de ses vêtements lui donnent l’air d’un troll cancéreux. Ce qui est bien dommage quand on lui met en face une Angelina Jolie-Pitt qui n’a jamais été aussi belle, mise en valeur par des costumes et des maquillages absolument somptueux.

Enfin nous soulignerons simplement la manipulation par l’image qu’ont subit les milliards de spectateurs ayant vu la bande-annonce, qui nous vante un film sombre et la méchante la plus fabuleuse de tous les temps. Pour se retrouver dans la salle à se faire vomir dessus des marshmallows en peluche par un casting insipide.

Vous l’aurez compris, l’impatience de sa sortie n’en rendant la chute que plus rude, Maléfique n’a jamais réussi à ouvrir ses ailes et a fini par se fracasser sur le sol, achevant avec elle l’image de la femme et la crédibilité de Disney.

Advertisements
Cette entrée a été publiée le 28 juin 2014 à 19 h 15 min. Elle est classée dans Cinéma et taguée , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :