Sous la cape rouge.

Nolan et Snyder à la tête du blockbuster de l’année.

Man of Steel, de Zack Snyder, avec Henry Cavill, Amy Adams, Russel Crowe, Laurence Fishburne, ...

Man of Steel, de Zack Snyder, avec Henry Cavill, Amy Adams, Russel Crowe, Laurence Fishburne, …

Annoncé comme le film le plus attendu de l’année, Man of Steel à des preuves à faire. Les adaptations précédentes du super-héro ont déçues, Zack Snyder doit donc réussir à remonter la côte de popularité du kryptonien en collants bleus. Il y arrive avec brio. Evidemment certains seront déçus, trop d’attente pour ce film, des espoirs trop hauts, des projections trop personnelles. A force, on apprend à se détacher, à arrêter de chercher le film qu’on veut voir et à accepter les propositions d’un autre.
Man of Steel, est long et en dit beaucoup, peut être trop. Séparé en deux parties, la première, calme mais grandiose plus axée sur la psychologie du personnage principal et son histoire. La deuxième, de l’action non-stop, on en prend plein dans la face habituel avec Zack Snyder (300, Sucker Punch, Watchmen, …), tellement que ça en devient presque lassant.
Mais quoi qu’il en soit on passe un très bon moment, à observer le sublime Henry Cavill, moulé dans sa combinaison.
Dans la lignée des derniers Batman, on fait fi de l’esthétique pop du comics, et l’implante dans un univers plus sombre, terre à terre et réaliste. Snyder nous offre des images travaillées, aux lumières douces, il y insère donc du calme, des plans de détail, amenant le film vers une introspection bienvenue dans une oeuvre du genre.
En bref, le premier épisode d’une saga qui s’annonce palpitante.

Et la Mode dans tout ça ?
A l’image du film la garde-robe des acteurs est plus sombre et fonctionnelle qu’à l’accoutumée. Ainsi même s’il garde sa cape Superman perd son bling et son slip par dessus le collant, dans un costume aux découpes sobres embrassant le corps de l’acteur. Quant à Loïs Lane, la reporter intrépide, c’est dans des habits adaptés à la réalité et pas forcément glamour qu’elle déambule dans cette aventure où elle joue un rôle non négligeable. Enfin, en ce qui est des extraterrestres, leur costumes sont travaillés à l’extrême, mélange de technologie et d’entrelacs organiques.

Publicités
Cette entrée a été publiée le 19 juin 2013 à 14 h 23 min. Elle est classée dans Cinéma et taguée , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :