L’excitation lente d’un cambriolage.

Toujours dans l’excès, les adolescents du Bling Ring sous l’oeil objectif de Sofia Coppola.

The Bling Ring, de Sofia Coppola, avec Israel Broussard, Emma Watson, Katie Chang, Taissa Farmiga, Claire Julien, ...

The Bling Ring, de Sofia Coppola, avec Israel Broussard, Emma Watson, Katie Chang, Taissa Farmiga, Claire Julien, …

Over-lookés, over-défoncés, over-connectés, des jeunes en quête de gloire et de luxe cambriolent des villas de célébrités. Leur butin, du cash, de la drogue, des robes de créateurs, des escarpins démentiels, des bijoux à se damner, faisant ainsi leur shopping chez des entités à qui l’argent ne fait pas défaut. Le tout mis en scène par une Sofia Coppola cassant sa lenteur habituelle par des plans saccadés, au rythme RnB et à l’esthétique toujours aussi maîtrisée.
Au casting des inconnus ou presque Israel Broussard (un mini-rôle dans Flipped), Taissa Farmiga (adolescente perdue dans American Horror Story), Claire Julien (une bonne dans The Dark Night Rises) et Katie Chang (rien..). Et en star absolue Emma Watson qui prend le contre pied de son rôle dans Harry Potter, tout en gardant l’apparence de la jeune fille modèle. Elle brille ici avec un jeu parfait, délaissant son accent anglais pour celui d’une jeune fille de L.A. loin, très loin de sa réalité.
Égéries d’une génération perverties par un besoin d’exister à travers les médias, aspirants à la célébrité, la frôlant toujours plus, en entrant littéralement dans les vêtements de leurs idoles. On ne se contente plus d’acheter la même robe, on va chercher l’originale dans le placard de Paris Hilton, Lindsay Lohan, Miranda Kerr, … Le génie de Sofia Coppola c’est de ne jamais prendre parti, avec The Bling Ring elle ne se fait ni accusatrice, ni complice, se contentant d’exposer les faits, laissant ces jeunes être à la fois touchants et risibles.
C’est donc avec un film juché sur des Louboutin de 15cm et enveloppé de fourrure que la réalisatrice questionne une génération qui veut tout avoir instantanément et sans réel effort. Mais est-ce vraiment leur faute, ou leur histoire ne se résume-t-elle qu’à un malheureux concours de circonstances ?

Publicités
Cette entrée a été publiée le 11 juin 2013 à 13 h 48 min. Elle est classée dans Cinéma et taguée , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :